Musée de l'Histoire de la Culture Arabe

Fermé provisoirement, mesures sanitaires

P18.gif
P17.gif

Miniature, plusieurs artistes : détail d'un panorama évoquant le royaume nabatéen, ville de Pétra

Saad Ali : détail d'un tableau représentant le conte d'Aladdine

Le Musée de l’Histoire de la Culture Arabe est unique dans son genre, par la démarche dont il est issu et parce qu’il est la manifestation de cette homogénéité décrite: c’est le musée d’une culture créée avec la participation de tous les peuples et toutes les ethnies qui composent le Monde Arabe, une véritable mosaïque des populations et des traditions. Ce musée met en lumière la participation effective de toutes les cultures associées à la création de la culture arabe ou à son enrichissement : syriaque, tamazigh, kurde, copte, perse, ottomane, africaine, andalouse, etc., sans oublier la participation des pays non arabes du monde musulman. C’est un musée qui refuse le repli nationaliste ou communautaire. C’est le musée de la  fraternité des peuples. Un lieu hautement éducatif qui met en lumière l’expérience historique de la culture arabe et ses réalisations.

Tarif d'entrée au musée

- Adulte : 8€
- Étudiant, pensionné ou sans emploi : 5 €
- Enfant moins de 6 ans : gratuit
- Groupe à partir de 10 personnes : 4 € par personne
- Visite guidée, durée une heure, uniquement sur rendez-vous : tarif 50€
Les visites guidées sont faites sur mesure pour les particuliers et les groupes de tous âges.

La culture arabe est, sans aucun doute, l’une des plus vieilles cultures vivantes dans le monde. Son apparition remonte à l’époque préchrétienne. Elle précède et constitue la base de la civilisation arabe ainsi que de la civilisation arabo-musulmane. Les cultures et la conscience européenne doivent beaucoup à la civilisation arabe et à sa culture, qui les ont ensemencées. Actuellement la culture arabe concerne les populations réparties dans vingt deux Etats du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, d’Oman à la Mauritanie. Ces populations sont différentes les unes des autres, mais elles s’identifient par des liens historiques, linguistiques et culturels. Les Arabes ne viennent pas d’une seule souche, ne sont pas originaires d’une même zone géographique, leurs langues d’origine ne sont pas nécessairement l’arabe, mais ils partagent la conscience d’une arabité qui affirme des traits forts d’homogénéité et d’unité. Leur culture n’est pas liée à une race, ni même à une ethnie. Elle est l’œuvre de tous les peuples et de toutes les populations qui composent ce que nous appelons actuellement « le Monde Arabe ».

Musée de l'Histoire de la Culture Arabe
2, rue de l'Alliance - Verbond,  1210 Bruxelles
Tél. 00 32 (0)2 218 64 74, Courriel : institut@arabe-culture.com